>> Définition     >> Origine et fonctionnement     >> Coach, méthode et objectifs

Constellations d’Organisation – Origine et fonctionnement

Origine

L’origine de la Constellation d’Organisation est la Constellation familiale, telle que mise au point par le psychothérapeute allemand Bert Hellinger.
Il a mis au point et pratiqué cette méthode avec succès constants et étonnants dans le domaine de la psychothérapie dédiée à la compréhension des pathologies familiales. Assez développées dans différents pays européens (Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, UK,…), les Constellations d’Organisation connaissent une notoriété grandissante en France.
La « reconstitution systémique » (Hellinger B., 2003) opérée pendant une Constellation va permettre aux participants, dans un premier temps d’observer les constructions mentales qui ont fabriqué la ‘carte de la réalité’, puis de déconstruire cette carte et enfin de la reconstruire autrement.

Fonctionnement et spécificités

La constellation est mise en place par la personne apportant la problématique dans un processus conduit par le Consultant Coach.
Un entretien relativement rapide, mené par le Coach avec la personne concernée, aboutit à une définition globale de la problématique avec ses différents acteurs, relations, enjeux, problèmes, la composant et les solutions possibles envisageables.
Une fois les éléments pertinents et constitutifs de la problématique identifiés, la personne choisit dans le groupe une personne pour représenter chaque élément, y compris pour se représenter elle-même, puis positionne dans l’espace tous ces éléments et le système qu’elle a ainsi construit selon sa propre perception. Une fois cette configuration spatiale effectuée, la personne se met en position d’observateur.
Les représentants sont ensuite invités à s’exprimer tour à tour, en toute neutralité et spontanéité, sur ce qu’ils ressentent et expérimentent de leur position.
Des solutions émergent ensuite des différents représentants eux-mêmes et d’une nouvelle construction commune.
Pour la personne concernée, la Constellation lui permet de dissocier les éléments de la problématique d’elle-même, donc une mise à distance, également d’avoir une vue d’ensemble du système tel qu’elle l’a conçu mentalement, puis de découvrir des concepts alternatifs et enfin, de réintégrer les éléments différemment tout en gardant un souvenir d’images spatiales, donc relativement durable, du système alternatif trouvé par le groupe.
Pour le système, libéré du cercle vicieux de la construction mentale qui l’enfermait, le processus lui permet de se recomposer autrement et librement de lui-même, offrant une image plus bénéfique pour lui de la situation. C’est là sa liberté d’expression et de jeu.
Les participants sont acteurs de la constellation et de la reconstruction du système mais totalement neutres par rapport à ce système qui leur était jusques là complètement étranger, et expriment librement leur ressenti.